Sophie & Thomas

La rencontre

Etudiants dans la même classe de prépa, on ne s’est pas adressés la parole pendant 2 ans… jusqu’à une soirée bien arrosée qui nous a rapprochée… Nous en avons été les premiers surpris… et conquis !

La demande

Après un temps de réflexion très court… une véritable envie de célébrer notre couple qui est tout jeune…19 ans à peine !

Les préparatifs

Deux lieux visités, et un endroit qui nous a tout de suite parlé : chaleureux, simple mais chic et qui pouvait accueillir tous ceux que nous souhaitions réunir autour de nous pour ce moment spécial !

Pour le reste, pas de prise de tête : un traiteur conseillé par le propriétaire du lieu, une tireuse à bières, une playlist, un photographe rencontré par skype avec qui le feeling est passé très vite, un coiffeur qui nous a accompagné sur site pour coiffer qui voulait et c’était parti !

Le jour J 

Le mariage a duré du vendredi soir au lundi : l’idée était de profiter de chacun, car une journée de mariage c’est très court !

On a mis 19 ans pour se décider, mais si on le pouvait, on se remarierait chaque année ! De l’amour, de la bienveillance, des rires, et même le soleil en Normandie en mai, bref un cocktail réussi pour passer un week-end hors du temps avec nos enfants, nos familles et nos amis.

Pourquoi avez-vous souhaitez un photographe, et qu’attendiez-vous de lui?

On n’est pas très photos à la base, mais pour ce moment si particulier, cela nous a paru incontournable. Nous voulions quelqu’un de sympa, spontané, simple et adaptable, parce que pour nous les photos, ce n’est pas du tout la meilleure pose au plus bel endroit et que ça dure des heures et des heures, mais des moments volés d’émotion, de complicité, de rire avec les bonnes personnes quel que soit l’endroit !

On a senti que ce serait possible avec Jean-Baptiste, et on n’a pas été déçus ! Jean-Baptiste a compris nos attentes et nos envies, et les a traduites par des photos incroyables qui nous donnent le sourire à chaque fois qu’on les regarde. On recommande !!!!!

 Domaine: château d’Amécourt
Traiteur: le sens des mets